Speed Queen : 110 ans d’histoire…

speed queen

Speed ​​Queen est né en 1908 à Ripon, dans le Wisconsin (aux États-Unis). La société fut fondée par Joe Barlow et John Seelig sous le nom « Barlow & Seelig Manufacturing ».

Le tout premier modèle Speed Queen s’appelait « White Cloud ». L’entreprise vendit 13 modèles pour un total de 96 $. Depuis, Speed Queen a fait du chemin…

Petite retrospective d’une success story !

1911 : La Barlow & Seeling Manufacturing améliore les modèles électriques, les rendent plus sûrs et plus performants, puis commercialise sa première machine à moteur électrique.

1915 : 1ère essoreuse multidirectionnelle du groupe.

1922 : La Barlow & Seeling Manufacturing devient la première entreprise à utiliser des tubes en cuivre et en nickel dans ses équipements.

1928 : le nom de marque  » Speed ​​Queen  » est officiellement adopté.

1939 : l’acier inoxydable devient le matériau de référence pour la fabrication des machines Speed Queen. L’acier inoxydable est encore utilisé de nos jours pour l’élaboration des machines.

1940 : plus de 60% des maisons américaines connectées au réseau électrique possédaient un lave-linge électrique (environ 15 millions de maisons). Beaucoup de ménages avaient même une essoreuse électrique.

Jusqu’en 1945, le groupe Speed Queen arrêtera temporairement la production de machines à laver domestiques pour participer à l’effort de guerre. Le département R&D reste cependant actif et travaille sur l’automatisation des équipements.

1960 : la publicité se développe et l’électro-ménager devient l’un des objets de promotion les plus courants : le lave-linge est au cœur de la consommation des classes moyennes américaines.

1970 : plus de 40% des ménages français disposaient d’une machine domestique. 10 ans plus tard, la proportion montait à 75%.

1980 : les composants électroniques miniaturisés ont donné une nouvelle dimension aux machines domestiques. Les modèles sont conçus pour consommer le moins d’énergie possible.

1998 : Speed Queen rejoint Alliance Laundry Systems, le numéro 1 mondial de la blanchisserie industrielle. Le groupe compte environ 2500 employés et la majorité de ses infrastructures se trouvent toujours à Ripon, Wisconsin.

2013 : Speed Queen noue un partenariat avec la Breast Cancer Research Foundation® (BCRF) – pour soutenir la recherche d’un remède contre le cancer du sein.

2014 : lancement du concept de laverie Speed Queen à l’international.

2015 : BDT Capital Partners devient l’actionnaire majoritaire d’Alliance Laundry Systems, et organise une campagne contre la violence conjugale. Au programme : collecte de fonds, don de vêtements et installation d’une nouvelle machine à laver dans un refuge pour femmes.

2017 : Alliance Laundry Systems crée un programme d’aide financière pour les propriétaires des laveries touchées par l’ouragan Irma.

Cette même année, Speed Queen reçoit pour la 4e année consécutive le Women Choice Award, pour la fiabilité de ses machines et sa transparence vis-à-vis des consommateurs.

Tout au long de ses 110 ans d’histoire, Speed Queen a poursuivi deux objectifs : fabriquer les meilleurs lave-linge du monde et servir les communautés au sein desquelles la marque évolue.

Logo Speed Queen

Fabricant de matériel de blanchisserie commerciale depuis plus de 100 ans, Speed Queen s’impose aujourd’hui comme le numéro 1 mondial de laverie automatique Speed Queen la laverie automatique.

Alliance Laundry

Alliance Laundry France EURL
3 rue Paul Rieupeyroux
F-69800 Saint Priest